Feeds:
Articles
Commentaires

logo-epiceries-metro

Elles sont rares les entreprises qui consacrent un poste 100% dédié à la responsabilité d’entreprise. Chez metro, c’est le cas. Avis aux intéressés, un beau poste en responsabilité d’entreprise est décrit ici et on dirait que c’est pour une entrée en fonction rapide.

La description de cet emploi de conseiller principal, responsabilité d’entreprise donne confiance. On sent le sérieux du mandat et l’importance que metro accorde aux responsabilités définies. D’ailleurs, il suffit de consulter leur Plan de responsabilité d’entreprise 2016-2020 pour le constater.

Je ne sais pas à quel point les professionnels de la philanthropie, eux qui ont l’expérience de développer des relations avec des partenaires d’affaires, représentent de bons candidats pour aller jouer un rôle du côté des donateurs corporatifs. Pour le volet mobilisation des employés et communication de la vision d’engagement social, il faut avoir de bonnes compétences relationnelles et savoir fonctionner dans la grande entreprise.

L’Étude sur les tendances en philanthropie au Québec en 2017 menée par la firme Épisode, en collaboration avec Léger Marketing et la Banque Nationale, est maintenant disponible ici. Le communiqué de presse présentant certains faits saillants peut être lu ici.

Si je ne me trompe pas, il s’agit de la 4e édition de cette étude qui permet d’identifier certaines tendances importantes en philanthropie et de comparer les donateurs québécois au reste du Canada.

Si cette étude nous peint à nouveau un portrait un peu décevant des statistiques de dons au Québec en comparaison des autres provinces, au moins cette fois-ci on nous annonce une tendance positive alors que les québécois sont les seuls à avoir vu leur moyenne de don augmenter. Espérons que la tendance va se poursuivre!

Un autre aspect agréable de l’étude est l’introduction d’une segmentation des générations dans la présentation des comportements de don. Convio le fait aux États-Unis, mais c’est intéressant le l’adapter au Québec. En considérant les attentes de chaque génération, On peut faire le lien avec les échelons corporatifs dans lesquels les membres de ces générations sont positionnés.

facebook jovia

Y a-t-il un expert Facebook dans la salle? Voici une question pour les lecteurs : est-il bon de « booster » une publication Facebook pour le recrutement de nouveaux amis ? Merci d’émettre votre opinion!

Notre fondation (Fondation Jovia) connaît une belle croissance de sa communauté Facebook. En 14 mois, nous avons pratiquement triplé notre nombre d’amis … quoique nous sommes partis de seulement 1 500 amis en juillet 2015.

graph facebook jovia

Nous y sommes arrivés en maintenant une bonne fréquence de publications et en mixant divers contenus : vidéos, témoignages, story telling, photos. Vous pouvez consulter notre page Facebook pour avoir une meilleure idée…et même la suivre si le contenu vous inspire! Vous verrez que nous avons un bon niveau d’engagement sur la page.

Nos publications atteignent normalement quelques milliers de gens. Une ou deux fois par semaine, une publication génère plus d’engagement et nous rejoignons alors plus de 5 000 personnes, parfois 10 000. C’est alors que Facebook nous suggère de « booster » la publication en investissant un peu d’argent. Ce que nous avons tenté à quelques reprises. Le montant requis est minime et là n’est pas notre frein. En fait, on dirait que chaque fois que nous avons « boosté » une publications, les 2-3 publications suivantes ont été peu diffusées et n’ont pas rejoint beaucoup de personnes. C’est comme si on était pénalisés après avoir investi dans Facebook. C’est normal? On fait quelque chose de mal?

Merci pour vos conseils!

Mi-août, les vacances sont terminées, et il paraît qu’on doit déjà planifier la prochaine campagne de financement du temps des fêtes. Très importante pour financer la mission, celle-ci ne doit pas décevoir en termes de résultats. Plusieurs professionnels du financement d’organisme caritatif n’en sont pas à leur première campagne du genre, je présume que les stratégies et tactiques sont bien établies. Malgré tout et pour les nouveaux dans le métier (dont je fais encore partie), ce petit guide gratuit offert par Classy a son utilité.

C’est disponible ici : http://go.classy.org/guide-holiday-fundraising

 

ebook-holidayFundraising

 

 

J’ai eu la chance de rencontrer Charlène Petit dans le cadre de sa recherche pour la rédaction d’un texte traitant des avenues stratégiques à envisager pour les OBNL qui souhaitent prendre le virage numérique. Je vous recommande cette lecture.

Le portrait que dresse Charlène est selon moi en ligne avec la réalité québécoise actuelle, malheureusement. Comme on entend souvent que le Québec est en retard sur le reste de l’Amérique du Nord en termes de vision stratégique et d’exécution, un tel texte gagne à être lu.

Raison de plus pour vous offrir cette bonne lecture, le document contient de bonnes références et des exemples pertinents.

Ceux d’entre vous qui avez eu la chance de rencontrer des étudiants du certificat en gestion philanthropique de l’Université de Montréal savent déjà que le paysage philanthropique québécois va profiter dans les prochaines années de l’arrivée de jeunes professionnels passionnés par un métier qui peut devenir plus scientifique. C’est encourageant car les besoins auxquels les missions des OBNL répondent ne font qu’augmenter!

Le texte est ici : http://petitevictoire.org/wp-content/uploads/2016/02/paysage_philanthropique_quebecois_a_l_ere_digitale_mondiale_charlene_petit-1.pdf

 

 

jovia logo

La Fondation Jovia est un organisme de bienfaisance enregistré dont la mission est de déployer des programmes de clowns thérapeutiques dans les milieux de soins au Québec.  Alliant complicité, jeu et imaginaire, Jovia crée des relations porteuses de joie afin d’améliorer la qualité de vie des personnes en période de vulnérabilité et de leur entourage.

Le titulaire de ce poste fait équipe avec tous les membres de Jovia et veille à ce que toutes les bases de données et systèmes d’information de l’organisme soient optimisés afin que ses opérations, ses activités de levée de fonds et autres événements soient bien organisées et génèrent les résultats attendus.

Responsabilités

  • Développer une approche de gestion des différentes bases de données.
  • Implanter un système de gestion des horaire des artistes.
  • Répondre rapidement aux besoins d’informations et de communications des collègues.
  • Contribuer à entretenir et coordonner les relations avec les divers réseaux de l’organisation.

 

Principales tâches

  • Sous la supervision de la direction générale et en collaboration avec toutes les parties prenantes, mettre en place une approche de gestion et de relation des divers contacts de Jovia :
    • Donateurs individuels et corporatifs : informations détaillées et centralisées
    • Fondations corporatives, privées et publiques :
      • système de suivi des demandes
      • planification des renouvellements et du reporting
      • sources d’information
    • Artistes (système en ligne pour la gestion des horaires et l’analyse des statistiques)
    • Clients hospitaliers : informations sur les contacts et évaluation Web de nos services
    • Bénévoles : informations détaillées
    • Listes de courriels et permissions de communication
    • Prospects corporatifs : système de suivi des demandes
  • Supporter la transition de Prodon vers Donna :
    • Collaborer avec le fournisseur
    • Formation
    • Implantation de la plateforme peer-to-peer
  • Produire des rapports d’analyse sur les donateurs, fondations et artistes.
  • Générer des listes des donateurs à renouveller pour supporter le développement financier.
  • Soutenir l’établissement d’une bonne relation avec tous ceux qui gravitent autour de la fondation : remerciement, reçus, reconnaissance.
  • Support technique aux utilisateurs de la plateforme peer-to-peer pour la collecte de fonds en ligne.
  • Soutien à la soirée bénéfice.
  • … et les habituelles ‘’toutes autres tâches connexes’’

EXIGENCES

Diplôme universitaire dans un domaine approprié.

À l’aise avec les logiciels de bases de données.

À l’affût des nouveaux outils Web et de bases de données.

Expérience en gestion de projets.

Expérience éprouvée avec les logiciels Microsoft Word, Excel et PowerPoint.

Expérience de travail dans le milieu philanthropique serait un atout.

 

COMPÉTENCES ET QUALITÉS RECHERCHÉES

Communication verbale et écrite aisée; maîtrise du français écrit et parlé; bonne connaissance de l’anglais écrit et parlé.

Aptitude à travailler en équipe.

Esprit analytique et approche structurée.

Initiative et dynamisme.

Bonne gestion des priorités et rigueur administrative.

Habileté à gérer plusieurs dossiers de front.

 

CONDITIONS

Horaire : 35 heures par semaine.

Lieu de travail : Montréal.

Salaire selon l’expérience.

 

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir leur curriculum vitae accompagné d’une lettre de motivation le plus rapidement possible à l’adresse courriel suivante : mgoyette @jovia.ca.  Prière de noter que nous communiquerons seulement avec les personnes convoquées en entrevue.

Vivianne Venisse m’a écrit pour me demander de publier cette offre qui pourrait être utile à certains OBNL. Alors voilà!

« Le web est devenu un incontournable de nos jours. Il permet aux OSBL de faire connaître leurs services, de recueillir des dons et de se présenter à la population en général. La plupart des organismes possèdent déjà leur site mais en créer un nouveau est coûteux ainsi que d’en refaire un ancien pour le mettre au goût du jour.

Voici une solution attrayante! Étudiante en Design Web au collège CDI de Québec, je vous propose de faire ou refaire votre site tout à fait gratuitement. Je suis supervisée par mon professeur et suis en mesure de créer des sites professionnels et actuels. Visitez mon propre site au http://www.vevolution.net et écrivez moi à vvenisse@gmail.com. J’ai hâte de pouvoir vous aider, cela me donnera de l’expérience et me permettra de faire ma part dans la communauté. »
photosite
%d blogueurs aiment cette page :