Feeds:
Articles
Commentaires

 

jovia logo

La Fondation Jovia est un organisme de bienfaisance enregistré dont la mission est de déployer des programmes de clowns thérapeutiques dans les milieux de soins au Québec.  Alliant complicité, jeu et imaginaire, Jovia crée des relations porteuses de joie afin d’améliorer la qualité de vie des personnes en période de vulnérabilité et de leur entourage.

Le titulaire de ce poste fait équipe avec tous les membres de Jovia et veille à ce que toutes les bases de données et systèmes d’information de l’organisme soient optimisés afin que ses opérations, ses activités de levée de fonds et autres événements soient bien organisées et génèrent les résultats attendus.

Responsabilités

  • Développer une approche de gestion des différentes bases de données.
  • Implanter un système de gestion des horaire des artistes.
  • Répondre rapidement aux besoins d’informations et de communications des collègues.
  • Contribuer à entretenir et coordonner les relations avec les divers réseaux de l’organisation.

 

Principales tâches

  • Sous la supervision de la direction générale et en collaboration avec toutes les parties prenantes, mettre en place une approche de gestion et de relation des divers contacts de Jovia :
    • Donateurs individuels et corporatifs : informations détaillées et centralisées
    • Fondations corporatives, privées et publiques :
      • système de suivi des demandes
      • planification des renouvellements et du reporting
      • sources d’information
    • Artistes (système en ligne pour la gestion des horaires et l’analyse des statistiques)
    • Clients hospitaliers : informations sur les contacts et évaluation Web de nos services
    • Bénévoles : informations détaillées
    • Listes de courriels et permissions de communication
    • Prospects corporatifs : système de suivi des demandes
  • Supporter la transition de Prodon vers Donna :
    • Collaborer avec le fournisseur
    • Formation
    • Implantation de la plateforme peer-to-peer
  • Produire des rapports d’analyse sur les donateurs, fondations et artistes.
  • Générer des listes des donateurs à renouveller pour supporter le développement financier.
  • Soutenir l’établissement d’une bonne relation avec tous ceux qui gravitent autour de la fondation : remerciement, reçus, reconnaissance.
  • Support technique aux utilisateurs de la plateforme peer-to-peer pour la collecte de fonds en ligne.
  • Soutien à la soirée bénéfice.
  • … et les habituelles ‘’toutes autres tâches connexes’’

EXIGENCES

Diplôme universitaire dans un domaine approprié.

À l’aise avec les logiciels de bases de données.

À l’affût des nouveaux outils Web et de bases de données.

Expérience en gestion de projets.

Expérience éprouvée avec les logiciels Microsoft Word, Excel et PowerPoint.

Expérience de travail dans le milieu philanthropique serait un atout.

 

COMPÉTENCES ET QUALITÉS RECHERCHÉES

Communication verbale et écrite aisée; maîtrise du français écrit et parlé; bonne connaissance de l’anglais écrit et parlé.

Aptitude à travailler en équipe.

Esprit analytique et approche structurée.

Initiative et dynamisme.

Bonne gestion des priorités et rigueur administrative.

Habileté à gérer plusieurs dossiers de front.

 

CONDITIONS

Horaire : 35 heures par semaine.

Lieu de travail : Montréal.

Salaire selon l’expérience.

 

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir leur curriculum vitae accompagné d’une lettre de motivation le plus rapidement possible à l’adresse courriel suivante : mgoyette @jovia.ca.  Prière de noter que nous communiquerons seulement avec les personnes convoquées en entrevue.

Vivianne Venisse m’a écrit pour me demander de publier cette offre qui pourrait être utile à certains OBNL. Alors voilà!

« Le web est devenu un incontournable de nos jours. Il permet aux OSBL de faire connaître leurs services, de recueillir des dons et de se présenter à la population en général. La plupart des organismes possèdent déjà leur site mais en créer un nouveau est coûteux ainsi que d’en refaire un ancien pour le mettre au goût du jour.

Voici une solution attrayante! Étudiante en Design Web au collège CDI de Québec, je vous propose de faire ou refaire votre site tout à fait gratuitement. Je suis supervisée par mon professeur et suis en mesure de créer des sites professionnels et actuels. Visitez mon propre site au http://www.vevolution.net et écrivez moi à vvenisse@gmail.com. J’ai hâte de pouvoir vous aider, cela me donnera de l’expérience et me permettra de faire ma part dans la communauté. »
photosite

Mon ex-collègue Valérie :-( a partagé cette image dernièrement et je me suis dit qu’il serait bon de l’avoir près de mon écran d’ordi pour ne jamais perdre de vue ces statistiques tellement importantes.

demander

Quiconque travaille en philanthropie sait à quel point nous devons demander avec persistance. La détermination à maintenir les efforts fait la différence, heureusement cette détermination est alimentée par la cause que nous soutenons.

Dans la même thématique, je partage cette vidéo rafraîchissante d’Amanda Parker intitulée « The Art of Asking« . Miss Parker nous témoigne son expérience à demander qui peut nous encourager quand notre motivation a besoin d’un « boost« .

donateurs et service à la clientèleS’il y a un domaine qui n’est pas optimal en philanthropie, c’est sûrement celui du service à la clientèle aux donateurs. En fait, je crois que la notion même de client n’est pas toujours claire au sein de plusieurs OBNL. Qui est le client ? Le bénéficiaire des actions de l’organisme caritatif ou le donateur qui autorise un prélèvement mensuel de 20$ ? La famille qui reçoit de l’aide alimentaire ou l’entreprise qui organise une collecte de fonds de plusieurs milliers de dollars ? Les deux ?

Les bénéficiaires, les clients ultimes, sont au centre des actions de tous les jours. C’est normal. Mais sans les donateurs, l’action est limitée… Je comprends que les donateurs ne sont pas toujours considérés des clients et qu’ils ne devraient pas avoir les mêmes attentes de services qu’en traitant avec leur entreprise de télécommunications, par exemple. Toutefois, si un organisme n’a pas développé la culture de satisfaction des donateurs, il y a de bonnes chances que ceux-ci soient moins engagés envers la cause et en choisissent une autre à l’avenir. C’est pourquoi même dans un contexte où les ressources sont limitées, assurer la fidélité des donateurs n’est pas un objectif à négliger.

Étant donné qu’un donateur décide de se départir de son argent sans obtenir en retour un service ou un bien tangible, sa relation avec l’OBNL est potentiellement plus complexe. Bien entendu, le don devrait se faire sans attente et procurer le plaisir de la générosité. Mais il ne faut pas sous-estimer les bienfaits qu’entraîne le développement d’une saine relation avec les donateurs basée sur la communication de ce que nous faisons avec l’argent donné.

Si la question vous intéresse, je vous suggère de consulter le Nonprofits guide to customer service. C’est un guide assez « basic » qui illustre bien que le « stewardship » des donateurs commence dès le premier contact avec un organisme, se poursuit dans l’expérience du don et les communications subséquentes … jusqu’aux prochains dons.

 

future-of-fundraising-180x234C’est le titre un peu ambitieux d’un ebook disponible gratuitement, que j’ai découvert grâce à ma collègue Julie. Le document existe parce que Blackbaud a demandé à 16 experts du domaine de se prononcer sur la question en abordant un thème spécifique. Donc il faut s’attendre à un peu de publicité des produits de Blackbaud qui est une firme avant-gardiste dans sa manière de guider les OBNL dans leurs efforts de financement provenant du grand public.

Voici comment on décrit le document :

« The Future of Fundraising, the brand-new npEXPERTS eBook, gathers 16 of the sharpest minds in nonprofits to sort through the trends and help us focus on the strategies that will lead us into the next era of philanthropy. From a renewed application of the fundraising fundamentals to frank discussions on the tools you’ll need, the topics they cover in the free eBook span a range of opportunities for positive change.« 

C’est disponible ici. Avez-vous le luxe de ne pas vous le procurer? En 2015, il semble que tous les OBNL ont besoin d’être à l’affût des dernières tendances en philanthropie et d’évaluer comment les nouveaux outils disponibles peuvent servir à mieux financer leur mission.

Bonne lecture!

rafaledepetales

Y a des cadeaux qui portent plusieurs messages.

Le club des petits déjeuners propose ces jours-ci de souligner la fête des mères en leur offrant un bouquet de fleurs virtuel auquel chaque participant ajoute un mot personnalisé. Le site de la campagne Rafale de pétales vient d’être mis en ligne et il sera disponible jusqu’à la fête des mères qui arrive bientôt.

C’est original, on pourrait même dire que c’est environnemental, et en plus ça permet de nourrir des enfants qui arrivent à l’école le ventre vide. Quelle maman n’a pas un parti-pris pour les enfants?

Des bouquets variés de 5$, 10$, 15$ et 20$ sont disponibles. Et quand on sait qu’avec 20$ on permet au Club de servir le petit déjeuner à un enfant pour tout un mois, on voit que c’est une belle manière de joindre l’utile à l’agréable!

Le site de Rafale de pétales est simple à utiliser. L’internaute n’a qu’à choisir son bouquet, écrire son mot personnalisé, entrer les données nécessaires pour qu’au moment choisi la maman reçoive sont message de bonne fête. En quelques minutes le tour est joué!

 

classy

J’ai récemment découvert le site de Classy et je vous le partage avec plaisir. Classy a développé ce qu’ils nomment « The #1 online and mobile fundraising Platform available« .  Cela n’est pas inintéressant, mais pour moi l’intérêt se trouve davantage sur leur page des Best practices où on trouve :

  1. un lien vers un blogue rempli de bons articles (de loin meilleurs que ceux que vous trouverez sur mon blogue :-));
  2. un autre lien vers des guides gratuits de meilleures pratiques (je vous mets au défi de me trouver un site avec plus de guides gratuits et aussi pertinents – à ne pas manquer pour les passionnés du peer-to-peer);
  3. et un autre vers de belles études de cas.

Classy adhère entièrement à la stratégie du inbound marketing (marketing de contenu). Pour développer leur clientèle, ils sont extrêmement généreux dans les conseils offerts gratuitement. Avoir eu accès à cette ressource 5 ans plus tôt, je ne doute pas que j’aurais pu concevoir plus de projets profitables et innovateurs.

Bonne lecture! Et soyez généreux à votre tour, passez le mot!

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 380 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :