Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Alphabétisation’ Category

manifeste Club

 

ENSEMBLE, SIGNONS LE MANIFESTE POUR L’ENFANCE!

Hier, le Club des petits déjeuners a lancé un mouvement de solidarité pour rallier tous les Québécoises et les Québécois à la cause de l’enfance.

Depuis 20 ans, le Club des petits déjeuners est un agent de changement qui contribue à renforcer, inspirer et engager la jeunesse d’aujourd’hui. Nous croyons qu’il est temps de prendre position pour nos enfants.

Ensemble, affirmons notre engagement pour que l’enfance demeure une priorité en signant le Manifeste! Ces huit énoncés seront par la suite déposés à l’Assemblée nationale afin d’officialiser l’importance de nos enfants au sein de la société québécoise.

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 100 000 signatures en signant le Manifeste au www.jesignepourlenfance.org, ainsi qu’en le partageant avec votre entourage via Facebook, Twitter ou Instagram.

manifeste

 

De plus, pour chaque signature, 1$ sera versé au Club des petits déjeuners par les partenaires financiers de la campagne.

Read Full Post »


J’adore l’indignation. C’est, je crois, une des réactions les plus importantes pour aider une société à s’améliorer. Sans indignation, il ne peut y avoir beaucoup de changement. Car c’est presque toujours l’indignation qui est l’élément déclencheur qui donne envie de tout arrêter (casser?), et de gueuler afin de mobiliser ceux qui ne voient pas la nécessité de se battre pour faire une différence. Selon moi, nous manquons profondément d’indignation ces temps-ci. Il y a bien quelques personnes qui critiquent un peu, des lignes ouvertes et des lettres d’opinion, mais en bout de ligne on accepte pratiquement tout pour se remettre au plus vite à notre quotidien qui nous prend toute notre attention.

C’est sur la base de cette opinion que j’admire cette lettre de Marie-France Bazzo dont j’ai pris connaissance grâce à la Fondation pour l’alphabétisation. Dans cette lettre, madame Bazzo utilise le récent débat sur le dégel des frais de scolarité pour illustrer la nécessité de porter plus d’attention aux statistiques québécoises d’analphabétisme. Elles sont alarmantes, que dis-je, elles sont tout simplement incroyables : « Selon Statistique Canada, 16 % des adultes québécois âgés de 16 à 65 ans sont analphabètes et 33 % ont de grandes difficultés de lecture. »

Il se peut que vous ne soyez pas d’accord avec les arguments de madame Bazzo. personnellement, je les trouve très solides. Mais, au pire, vous n’avez qu’à vous indigner un peu et exprimer votre désaccord. Finalement, l’indignation encourage la naissance des débats et je crois qu’ultimement madame Bazzo serait bien heureuse que les questions qu’elle pose soient discutées sur la place publique…

Read Full Post »

J’ai reçu ce matin un invitation de la Fondation pour l’alphabétisation pour participer au concours de La Lecture en cadeau. Vous avez jusqu’au 10 janvier 2010 pour participer. La participation est gratuite et les prix forts intéressants. Tout ce que vous avez à faire est de partager vos trucs qui vous permettent de lire davantage. C’est facile, allez-y!

Je trouve cette initiative génaile et très bien communiquée…comme tout ce que fait la Fondation pour l’alphabétisation d’ailleurs. C’est aussi une belle façon d’alimenter la base de données des gens qui seront informés des activités de la fondation. Pour ce faire, optez pour demeurer informé au bas du questionnaire. Finalement, grâce au questionnaire de participation, la Fondation pour l’alphabétisation peut aussi apprendre à mieux connaître les segments de la population qui les supportent.

Read Full Post »

logo_alphabetisationIl est toujours très rafraîchissant de voir une campagne de financement d’OSBL se distinguer par sa créativité et son utilisation brillante des nouveaux outils Web qui sont à la disposition de tous ceux qui sauront en profiter. C’est le cas de la campagne de financement « Mots à vendre » de la Fondation pour l’alphabétisation qui est expliquée ci-dessous :

 » La Fondation pour l’alphabétisation et sa porteparole, Marie-France Bazzo, ouvrent officiellement les portes du site MotsDepot.com. Conçu gracieusement par l’agence Bleublancrouge, ce site vous permet d’acheter le mot de votre choix afin d’aider ceux qui n’en ont pas. Dès aujourd’hui, achetez l’Amour, la Paix, l’Été ou la Lune pour seulement 5 $! Tous les dons recueillis seront remis à la Fondation pour l’aider à accomplir sa mission.

« Pour son 20e anniversaire, la Fondation voulait frapper un grand coup avec une campagne originale et ludique qui aurait deux objectifs : faire connaître davantage la cause et la Fondation et amasser des fonds. Quoi de mieux que de vendre des mots pour y arriver?! », souligne Marie-France Bazzo, porteparole de l’organisation.
Afin d’inviter le grand public à participer, une vaste campagne publicitaire a été déployée dans les journaux, en affichage, à la radio et sur le Web. Plusieurs personnalités québécoises du monde du showbizz, des médias, du sport et des affaires ont d’ailleurs accepté avec plaisir d’acheter un mot pour appuyer la Fondation, dont :

  • Marie-FranceBazzo achète Pourquoi?
  • Marie Turgeon offre l’imaginaire aux enfants.
  • Normand Brathwaite s’offre des découvertes musicales.
  • Véronique Cloutier s’achète le bonheur.
  • Alban D’Amours s’offre la coopération.
  • Patrick Groulx achète l’audace.
  • Pierre-KarlPéladeau vous offre l’engagement.
  • Larry Smith offre la victoire aux Alouettes.

Achetez tout, même votre statut Facebook. Sur http://www.motsdepot.com, en tant que client, vous pourrez acheter votre statut Facebook et ainsi partager vos états d’âme avec vos amis tout en affichant votre soutien à la cause. Le site compte également d’autres options intéressantes, dont la création d’une affiche avec le mot ou la phrase choisis et un mur des « célébrités », où vous aurez la possibilité de voter pour les meilleurs concepts, autant ceux du grand public que ceux des personnalités connues.


« Tout l’argent ainsi récolté aidera tous ceux qui n’ont pas la chance de savoir lire ou écrire », explique Gaëtan Namouric, vice-président exécutif et directeur de création chez Bleublancrouge.

Fondée en 1989, la Fondation pour l’alphabétisation est un organisme sans but lucratif qui a pour mission de faire en sorte que tous, adultes et enfants, aient accès à la lecture et à l’écriture. »

mots-depot_alphabetisation

Read Full Post »

wikipedia-logo

Wikipedia est un organisme à but non-lucratif qui emploie 23 personnes qui gèrent ses sites de contenu généré par les usagers en plusieurs langues. wikipedia pourrait facilement inclure de la publicité sur ses pages et amasser autant sinon plus que les 6 millions qu’elle a besoin pour s’auto-financer, mais son fondateur Jimmy Wales s’est toujours opposé à cette pratique. Pour les usagers, c’est tant mieux car les pages de wikipedia sont plus agréables à consulter ainsi. 125 000 personnes ont fait un don, donc une moyenne de 48$ par don. Je parierais que certains dons étaient assez petits, ce qui représente l’avantage principal des campagne de financement sur le Web.

Le fait que wikipedia s’auto-finance simplement en demandant à ses utilisateurs de contribuer est un signe encourageant pour ceux qui pensent que le Web, en particulier une application de Web 2.o, peut servir à mener des campagnes de levée de fonds. Je ne crois pas que cette pratique concurrence les nombreux autres organismes qui ont besoin de fonds pour mener des actions positives à travers le monde. Est-ce quelqu’un va décider entre faire un don pour contrer la faim dans le monde ou en faire un pour wikipedia? J’en doute. Simplement, en échange d’un contenu riche et gratuit, les internautes sont prêts à donner. De toute façon, cette levée de fonds fait en sorte que Wikipedia ne demande rien aux grandes entreprises (même si elle a reçu quelques dons majeurs), une bonne nouvelle pour les autres OSBL.

Le contenu de l’information sur Wikipedia ne fait pas toujours l’unanimité au niveau de sa qualité et son exactitude et des améliorations à ce niveau sont souhaitées par les responsables afin de réaliser la mission de l’organismes qui est d’offrir gratuitement de la connaissance au maximum de gens sur la planète.

Read Full Post »

Ce billet ne se veut aucunement élitiste. D’aucune façon ne voudrais-je insinuer que des segments importants de notre population sont à ce point si ignorants que toute forme de conscientisation est futile. Je suis plus optimiste que ça. Je crois plutôt que plusieurs de nos conscitoyens qui nous semblent aujourd’hui si peu informés pourraient un jour prendre intérêt à ce qui se passe autour d’eux. Ils le feront quand ils comprendront  qu’en étant mieux renseignés, ils gagnent un peu de pouvoir politique.

Mais d’ici là, imaginez-vous être dans les souliers d’un directeur marketing qui oeuvre dans un organisme philanthropique et qu’un de vos objectifs est d’aller recruter X nouveaux membres au sein de la population qui ignore totalement votre existence. Rassurez-vous, tous vos « prospects » ne seront pas aussi endormis que les Américains que vous allez voir dans cette vidéo, et sans nut doute le reporter a choisi les pires du groupe. Mais tout de même,  avouez que le défi peut être très difficile à relever 🙂

Read Full Post »

alphabatisation

L’alphabétisation est une cause qui me touche particulièrement. Je me sens parfois un peu élitiste de prioriser autant l’alphabétisation quand des besoins de premiers ordres demeurent encores trop souvent non-comblés : manger, se vêtir, se loger et ne pas vivre dans un isolement complet. Face à de tels problèmes sociaux, savoir lire peut effectivement sembler secondaire. Mais je ne le crois pas. Il faut voir les choses globalement et à long terme afin de comprendre les impacts de l’analphabétisme sur une une société. Et en 2008, dans la société québécoise si choyée, est-ce acceptable de priver des enfants des plaisirs et des repères que peut leur offrir la lecture?

Dans mon cas, vers l’âge de 15 ans, c’est Boris Vian qui a constitué mon lien avec un mode dans lequel je me sentais complètement marginal. Depuis je ne compte plus les « amis » écrivains qui m’ont accompagné dans un parcours qui ne fut pas toujours rose. Et aujourd’hui, quand je m’accorde quelques minutes si précieuses pour m’assoir avec mes enfants un samedi après-midi pour lire un livre, je lève toujours les yeux pour les regarder captivés par l’histoire qu’ils découvrent et je souris. Bravo à l’agence Bleublancrouge pour cette belle campagne qui renforce très habilement le lien entre les mondes du livre et de l’imaginaire…

Cliquez ici pour visionner la pub TV qui est également très bien.

alphabatisation2

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :