Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Cancer’ Category

Les OBNL livrent le même combat que les entreprises privées dans leurs efforts pour capter l’attention des donateurs/consommateurs. Afin de gagner cette attention si précieuse et la maintenir pour éventuellement la convertir en un geste d’engagement (un don ou un achat), il faut de belles histoires ainsi que des moyens de diffusion efficaces.

Sur le plan du storytelling (marketing par le contenu), les OBNL ont à tout le moins l’avantage d’avoir des histoires qui se créent chaque jour alors qu’ils réalisent une mission sociale forte en émotions. Les acteurs engagés, les ambassadeurs ainsi que les bénévoles, ou encore mieux les bénéficiaires représentent autant de bons porte-paroles crédibles.

Mais au niveau des moyens de diffusion, c’est plutôt l’inverse qui se produit car les OBNL n’ont pas de budget (ou très peu) en plus d’accuser un retard important dans la création des actifs cruciaux pour la propulsion de contenu : communauté dans les réseaux sociaux, base de données de courriels, événements, etc… Quand Nike décide de propulser des histoires inspirantes, la question de leurs moyens de diffusion ne doit pas être une grande source d’inquiétude.

On peut donc se retrouver avec de belles histoires peu diffusées … et l’inverse.

En prenant l’exemple de deux récentes campagnes vidéo, je vous invite à commenter ci-dessous pour m’aider à comprendre la si grande « popularité » de l’une et la diffusion limitée de l’autre.

Commençons par celle qui m’a le plus touché que ma collègue Caroline a partagé. Il s’agit d’une récente vidéo de Leucan où on voit l’impact causé par l’absence de Nathan auprès de ses amis et sa famille. En moins de 3 minutes, on ressent des émotions très fortes allant de la tristesse, voire même la colère face à la maladie, jusqu’à l’espoir. C’est selon moi une excellente vidéo qui ne peut laisser indifférent … vue par seulement 6 000 personnes!

 

La vidéo de sensibilisation pour la prévention du cancer testiculaire m’a quant à elle bien fait rigoler. Comme tout le monde, je l’ai trouvée audacieuse, drôle et me semble-t-il efficace pour sensibiliser la population masculine à porter plus d’attention à ce risque médical. Je n’ai pas suivi de près cette campagne, mais je suis convaincu que sa stratégie virale bien réfléchie, tout comme son plan média. Voilà une vidéo qu’on veut partager dans ses réseaux sociaux! Y avait-il des porte-paroles? Toujours est-il que des centaines de milliers de personnes l’ont vu.

Il y a sûrement des leçons à tirer de ces deux campagnes. Et plusieurs questions à répondre. À quel point faut-il surprendre et se montrer audacieux de nos jours pour « percer » l’embouteillage des messages? Est-ce que ça vaut la peine de produire du contenu émouvant si les moyens de diffusion ne sont pas encore tous prêts? Est-ce que les émotions de tristesse, d’empathie, et d’espoir sont porteuses et incitent au partage?

La recette des OBNL en production de contenu pour capter l’attention doit sûrement toujours se ré-inventer en n’oubliant jamais que la personne ciblée est également un consommateur habitué à des messages percutants, habilement construits.

Read Full Post »

Bonjour,

Élizabeth est née une semaine exactement avant ma fille qui a maintenant 12 ans. Ses parents étant de bons amis, j’ai eu la chance de la voir grandir et nous offrir ce qu’il y a de mieux dans l’enfance : le désir de jouer et d’apprendre sans cesse. Dit simplement, voir Élizabeth me redonnait le goût d’être un enfant.

Inutile de vous dire que je n’oublierai jamais le jour où j’ai appris la nouvelle de son cancer. Et encore moins les quelques années qui ont suivies durant lesquelles Élizabeth a combattu la maladie avec sûrement plus de courage que je ne l’aurais fait. Et ce, jusqu’en février 2007.

Il faut probablement voir un enfant et sa famille aux prises avec le cancer pour comprendre à quel point Leucan joue un rôle de soutien important. Leur mission est cruciale et pour la réaliser, la collecte de fonds est une activité incontournable.

Le Défi têtes rasées de Leucan célèbre cette année sa dixième édition. Depuis le tout premier défi en 2001, plus de 30 000 personnes à travers le Québec ont relevé le défi de se faire raser la tête pour Leucan.

C’est avec fierté que j’ai décidé moi-même de relever le Défi têtes rasées en mémoire d’Élizabeth. Je sollicite votre générosité afin de m’aider à atteindre mon objectif de soutenir les enfants atteints de cancer qui sont pour moi de vrais héros!

Ensemble pour faire une différence!

————————-

Cliquez sur ma page personnelle pour faire un don en ligne : http://defileucan.ca/Participant.aspx?id=18835&lang=fr.

————————-

Vous pouvez également faire comme moi et vous faire raser la tête en vous inscrivant sur www.tetesrasees.com.

Read Full Post »

Est-ce que les nouvelles affiches de fesses dans le métro et sur les autobus ont réussi à vous faire lever les yeux de votre livre? Ont-elles attiré suffisamment votre attention pour que vous vous donniez la peine de chercher à savoir qui peut vous inviter ainsi à « Faire vois vos fesses »? L’Association canadienne du cancer colorectal espère bien que oui.

En fait, le but de cette campagne est de vous amener sur le site de faitesvoirvosfesses.ca sur lequel vous pouvez faire parvenir une paire de fesses à vos amis et ainsi faire avancer la sensibilisation concernant cette forme de cancer trop peu connue et fortement influencée par les efforts de prévention. Le site est bien conçu. Vous y apprendrez des faits importants et vous pourrez même y « uploader » vos propres fesses et les envoyer à vos amis…

Je serais très curieux de connaître le niveau de succès de cette campagne. Je suis convaincu que c’est un succès si on considère le nombre de gens qui ont remarqué les affiches. Mais combien ont vraiment pris la peine d’aller sur le site Web? Croyez vous que l’ajout d’un texte un peu « inquiétant » sur les dangers du cancer colorectal aurait motivé davantage de gens à aller sur le site? Possible. Mais alors, il aurait fallu choisir sur quelle fesse imprimer le texte…

La captation vidéo suivante donne une idée du site, mais en fin de compte, vous devriez aller y faire un tour et vous documenter. Qui sait, peut-être serez-vous convaincu d’aller vous faire voir les fesses!

Read Full Post »

La dernière campagne de la Société canadienne du cancer ne devrait laisser personne indifférent. Du moins, moi, elle vient vraiment me chercher. C’est peut-être parce que c’est dans ma nature de m’indigner facilement et de ne pas abdiquer. Quoique je n’ai jamais été confronté au cancer, je pense, en partie grâce à des messages comme ceux de la Société canadienne du cancer, pouvoir arriver à me transposer dans la peau d’un victime (un combattant, devrais-je dire) et ressentir le besoin de combattre accompagné de mes proches ou des gens qui vivent la même adversité.

Encore une fois, la Société canadienne du cancer fait preuve de beaucoup de doigté dans sa tratégie de communication en utilisant un message clair auquel on peut facilement identifier des émotions qui ne disparaissent pas en 30 secondes. L’utilisation des outils du Web 2.0 comme Facebook et Youtube démontre aussi une belle vision marketing. Finalement, une utilisation optimale des témoignages rend cette campagne extrêmement efficace. Vous pouvez voir ces témoignages ici et également visionner ce vidéo plus bas qui est fort intéressant et très « poignant ». Si après ces messages vous n’avez pas le goût de faire un don ou de vous impliquer d’une quelconque façon dans le combat, je me demande ce qui pourrait vous faire réagir…

Read Full Post »

Le mois de novembre donne lieu à la campagne de financement internationale « Movember » au profit de la Fondation de la recherche canadienne sur le cancer de la prostate. « Mo » en anglais est une façon bien connue de parler de la moustache : « Wow, did you see the « mo »! ».

Vous entendrez et verrez donc au cours du mois des annonces radio incitant les hommes à porter la moustache pour soutenir la campagne. L’idée principale est d’amener des groupes d’hommes bien connus à afficher leur support ou de partir un mouvement dans le bureau afin que les hommes s’encouragent mutuellement. Un homme peut également s’inscrire seul. Le tout fonctionne un peu comme le défi têtes rasées alors que les hommes qui participent accumulent des dons pour motiver leur participation. Il s’agit aussi d’une belle façon amusante de sensibiliser la population au danger du cancer de la prostate et à la nécessité d’y porter attention.

Je trouve cette campagne de financement/sensibilisation très bien pensée et exécutée. Plusieurs médias sont mis à contribution et le site Web est particulièrement efficace. Vous pouvez vous y inscrire, inviter les gens à venir y faire des dons, créer votre propre look, découvrir les évènements de support et lire des articles. en date du 21 novembre, l’objectif de 4 millions pour la campagne de financement était presqu’atteint. Ça semble encourageant!

Movember donne lieu à de nombreux vidéos sur youtube de gars qui partagent leur expérience de moustache. Ce vidéo sert à faire la promotion de l’évènement aux États-Unis en même temps qu’il explique l’utilisation des fonds accumulés:

Read Full Post »

Breast Fest

Le Breast Fest 2009 est la deuxième édition d’un festival de films organisé afin de supporter la cause du cancer du sein. Il aura lieu du 20 au 22 novembre à Toronto.  Le but de cet évènement est d’utiliser le cinéma, les conférences, les débats publics ainsi que les ateliers de travail pour créer un forum de discussion autour de la problématique du cancer du sein. Le tout est mis en place par Rethink Breast Cancer.

L’approche que nous devons considérer comme assez originale et audacieuse du Breast Fest 2009 ne plaira peut-être pas à tout le monde. Certains croient peut-être que les problèmes sérieux doivent être traités de façon sérieuse. Et comme vous pouvez le constater dans le clip publicitaire au bas de cet article, le Breast Fest 2009 n’hésite pas à utiliser une communication qui n’est pas 100% sérieuse.

Est-ce que la fin justifie les moyens? Si l’objectif est de sensibiliser et que pour ça il faut attirer l’attention d’un maximum de gens, a-t-on le droit d’utiliser l’humour pour combattre une maladie grave? Je crois que oui. Surtout en philanthropie où il est si important de maximiser tous les dollars investis. Dans la mesure où Rethink Breast Cancer croit que cette approche obtient de bons résultats, je suis bien prêt à supporter leur choix. Bon succès au Breast Fest 2009!

 

 

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :