Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Web 2.0’ Category

Après moins de 5 mois d’activité, la Librairie philanthropique a suscité suffisamment d’intérêt pour que Facebook s’impose comme une étape incontournable. Lancé comme un projet expérimental, la librairie Web qui vend des livres usagés pour faire des dons aux OSBL semble un concept qui tient la route.  Les réactions sont positives et le potentiel de mobilisation est là. Bien entendu, un peu moins de 700$ de dons en 5 mois ne représente pas encore une somme énorme dans l’ensemble des montants nécessaires à l’amélioration de la société, mais ce n’est qu’un début.

J’ai plusieurs fois parlé sur ce blog de la nécessité pour les OSBL d’optimiser les outils du Web 2.0. En fait, j’ai tellement insisté sur cet élément crucial dans la stratégie de communication des OSBL, que la Librairie philanthropique commençait à ressembler au cordonnier mal chaussé. Que voulez-vous, gérer une librairie en ligne avec des outils rudimentaires ne laisse que peu de temps pour réaliser certaines étapes importantes. Voilà un constat qui doit être commun à bien des projets d’OSBL.

Mais grâce à mon ami Luc qui se joint officiellement au projet, le groupe Facebook de la Librairie philanthropique a été créé. Il se trouve ici et je vous invite cordialement à nous y rejoindre. Notre objectif est d’y communiquer les dons que nous faisons, y faire des suggestions de lectures intéressantes en fonction des livres disponibles, y présenter certaines anecdotes, y avoir des discussion et tenir les gens informés concernant l’avancement du projet.

Maintenant que nous sommes deux à faire avancer ce projet, je crois que cette étape Facebook sera suivie d’une multitude d’améliorations subséquentes qui pourront aider la Librairie philanthropique à faire plus de dons monétaires. Voici quelques-uns des projets sur lesquels Luc et moi allons nous pencher dans les prochaines semaines:

  1. Identifier les meilleurs outils, Web ou non, pour accroître la notoriété du projet et recruter de nouveaux clients
  2. Approcher des blogueurs influents qui pourront nous aider à faire connaître notre projet
  3. Susciter davantage de dons de livres – sans livres il n’y a pas de ventes … et sans ventes il n’y a pas de dons…
  4. Chercher une solution peu dispendieuse pour créer une boutique en ligne et remplacer le site actuel qui n’est pas optimal pour la mise à jour, la commande de livres et la recherche de titres/auteurs/styles, etc…
  5. Création d’un logo officiel
  6. Sélection d’un outil de gestion pour les envois par courriel du bulletin de la Librairie philanthropique
  7. … et j’en oublie sûrement quelques-uns.

Si jamais vous avez des suggestions ou vous aimeriez nous aider, n’hésitez pas à nous le laisser savoir!

Publicités

Read Full Post »

J’adore Samuel Jackson, comme acteur principalement, mais aussi comme personne car il semble souvent prendre le temps de s’impliquer dans de bonnes causes. J’ai également beaucoup de respect pour Spike Lee, lui aussi pour son travail professionnel de cinéaste de même que pour sa conscience sociale.

Ces deux sommités de la culture populaire américaines viennent de s’associer pour produire un petit film qui devrait énormément aider la notoriété de Massive Good, un organisme qui vise à créer un monde meilleur en misant sur les réseaux sociaux et la micro-philanthropy. Massive Good est un OSBL très solide dans son approche, en plein dans le mouvement Web 2.0 et son succès me semble assuré tant qu’il continuera à utiliser Internet de cette façon et à être appuyé par des gens de la trempe de Jackson et Lee.

Voici la mission in english :

 » MASSIVEGOOD uses the power of social media to help stop the millions of preventable deaths from HIV/AIDS, malaria and tuberculosis and increase maternal and child health in the developing world.

Social networks have revolutionized how we interact. But can they raise awareness and increase funding for some of the most pressing global health issues in the 21st century?

MASSIVEGOOD does both, by creating a worldwide community based on small individual acts of giving. MASSIVEGOOD lets you make a $2 micro-contribution towards major global health causes every time you buy a plane ticket, reserve a hotel room or rent a car.

Available in the USA since early 2010, MASSIVEGOOD allows travelers to make their trip really meaningful and connect with fellow contributors on this website, a social network for those committed to building a healthier world. To ensure that all travelers can make a difference, leaders in the travel and tourism industry have joined with global health organizations to support MASSIVEGOOD in an impressive private-public coalition.

It’s an easy way to do good and connect with others that are doing the same – just click MASSIVEGOOD! »

Je vous laisse visionner le clip, comme vous verrez leur approche est archi simple. Elle mise sur la quantité, les petits dons, les gestes faciles à faire multipliés par la masse de ceux qui vont les poser…

Read Full Post »

Un copain m’a dit d’aller sur Youtube voir Gary Vaynerchuk . Ce nom ne me disait rien. Ni d’ailleurs l’exploit qui l’a rendu célèbre  qui consiste à avoir pris en main une toute petite entreprise familiale oeuvrant dans le domaine du vin et en avoit fait une entreprise nationale, et ce grâce à son utilisation des médias sociaux at à son attitude.  Comme je respecte bien le copain en question, je me suis dit qu’une petite conférence de Ted TV sur youtube ne pouvait pas me faire de tort … et je me suis donné comme objectif de trouver dans le discours de Gary Vaynerchuk des applications à la philanthropie ainsi qu’à l’idée de faire une différence.

Cet exercie ne m’a pas déçu. Je vous le recommande. Ce gars-là, à travers sa personalité bruyante, a quelque chose à offrir à tout le monde qui cherche à utiliser les médias sociaus pour une bonne cause. Mais faites attention à vos petites oreilles sensibles. Ce bonhomme n’y va pas par quatre chemins. Voic les points que je retiens :

  • La patience et la passion sont la clé du succès : sans ces deux éléments il devient très difficile d’accomplir ses rêves;
  • Le travail demeure essentiel, le succès ne vient pas facilement;
  • Il ne faut pas craindre de faire des erreurs;
  • Si vous produisez du matériel de qualité, continuellement, l’attention des médias sociaux sera attirée par votre contenu;
  • Il faut utiliser tous les outils des médias sociaux, pas seulement quelques-uns (hum…je vais devoir m’y mettre)
  • Il faut trouver des niches dans lesquelles on peut se distinguer plutôt que tenter de faire la même chose que tout le monde sans vraiment pouvoir tirer son épingle du jeu.

Read Full Post »


On le voit de plus en plus tous les jours, les médias sociaux peuvent vraiment servir à faire une différence en mobilisant des citoyens de la planète éparpillés partout sur le globe. Dans mes jours positifs qui sont nombreux, j’aime à penser que cette utilisation des médias sociaux pour changer le monde ne va que s’accroître dans les mois qui viennent, ce qui ne se fera pas nécessairement au détriment des activités qui sont moins positives sociales. Car je n’ai rien contre les gens qui s’amusent sur Facebook ou Myspace sans y construire de projets sociaux.

Mais je serais curieux de mettre la main un calcul pseudo-scientifique de l’utilisation des médias sociaux pour de bonnes causes vs leur utilisation à des fins strictement amicales (à la Facebook, quoiqu’on y retrouve beaucoup de comptes ;a saveur sociale) ou de réseautage professionel (à la Viadeo ou Linkedin). Si vous savez où trouver ce calcul, n’hésitez pas à l’indiquer en commentaires. Personnellement, je suis toujours heureux de tomber sur des mises en pratiques des médias sociaux pour :

  • mobiliser pour Haiti et les nombreuses régions du globe qui méritent notre attention;
  • éduquer les gens et réduire l’ignorance … abolir les préjugés;
  • créer des communautés qui sortent les gens de l’isolement;
  • créer des mouvements de liberté, de changement, de pensée … de révolution;
  • insiter à la paix;
  • sensibiliser à la protection de l’environnement;
  • vaincre la faim et la maladie;
  • combattre la violence;
  • enseigner l’humilité et la compassion;
  • diminuer le racisme;
  • encourager la préservation des espèces animales;
  • protéger la santé;
  • abolir la pauvreté, l’itinérance, la toxicomanie;
  • la justice;
  • le dépassement de soi-même, l,épanouissement, la réalisation des rêves personnels.

Bon, c’est peut-être trop optimiste, me direz-vous? Mais en ce Martin Luther King Day américain, ne sommes-nous pas en droit de croire en « I have a dream! »?

Read Full Post »

Vincent le canneux a un blog superbe sur lequel il parle de conserves avec une plume (ou un clavier) fort habile. Le cannage n’est pas mon dada, mais je dois admettre que son blog et la passion avec laquelle il l’alimente m’impressionnent beaucoup. Bloguant depuis plus de 5 ans, Recette de conserves maison est devenu très contenu et visité par de nombreux lecteurs fidèles.

Pourquoi est-ce que je vous parle de Vincent le canneux? Tout simplement parce que je suis tombé sur un de ces articles dans lequel il présente l’idée de léguer les revenus de son blog à un OSBL. C’est la première fois que j’entends parler d’un tel projet dans la blogosphère et je la trouve franchement géniale. Un peu comme mon initiative de vendre des bouquins usagés pour faire des dons aux OSBL, ce projet me semble assez modeste en termes monétaires mais tout de même intéressant par son côté altruiste et exemplaire.

Bravo à Vincent le canneux et je souhaite que certains OSBL vont le contacter pour entre prendre des démarches pour concrétiser cette idée!

Read Full Post »

Le Web contient des bijoux de mobilisation sociale et mondiale qui me réconfortent. Oui, je sais, on y trouve également les pires choses que je ne perdrai pas de temps à nomer ici. Mais portons notre attention sur le piositif. Et quand je vois des gens qui prennent le temps de lancer un mouvement de signature d’une charte de compassion je trouve ça très encourageant. Les sceptiques pourraient dire que ça ne changera rien, que seuls les convertis seront sensibles et intéressés par cette charte, même que la signature d’une charte qui ne demande que quelques secondes n’est pas suffisante à modifier des comportements. Mais n’y a-t-il pas toujours des sceptiques? Ne rencontrez-vous pas invariablement des gens qui s’empressent de décourager le moindre de vos projets? Il faut les ignorer et aller de l’avant.

Je vous invite à écouter le premier vidéo ci-dessous et à lire la charte qui est disponible en une multitude de langues dont le français. Vous verrez que le message est clair et très simple. Vous prendrez peut-être quelques secondes pour vous imaginez ce que serait notre monde si cette charte était le fondement de nos actions. Encore mieux, après avoir signée la pétition ici, vous en parlerai peut-être à vos amis, ajouterez le lien sur votre page Facebook, écrirai un billet sur votre blog? L’important est de signer la pétition ici, d’affirmer votre support à cette charte. Il y a présentement plus de 30 000 signataires et la liste sera envoyée à la fin du mois à 5 dirigeants politiques dont le pays est impliqué dans un conflit armé. Chaque geste compte. Just do it! C’est gratuit…

Ce que je trouve génial dans cette initiative est l’utilisation d’un point commun dans toutes les religions : la compassion. Ces mêmes religions qui sont à la base de nombreaux conflits personnels et politiques ont des points en commun qui pourraient inspirer un mouvement de paix. Écoutez le deuxième vidéo pour comprendre ce point de vue…

Read Full Post »

Seth godin s’est hissé au rand de guru marketing en travaillant très fort. Oui il est brillant, mais sans sa passion infatigable à mener des réflexions provocantes sur les stratégies marketing il ne serait pas aussi connu. Et sans sa production constante de contenu, sur son blog et dans ses livres, il ne serait pas aussi suivi. Je suis un lecteur régulier de Seth Godin parce que chaque matin je suis assuré de recevoir dans ma boîte de courriel un message qui a de bonnes chances de susciter un questionnement marketing fort valable, et souvent même un questionnement personnel. Donc, si vous n’êtes pas encore abonné, allez faire un tour sur le blog, c’est gratuit et probablement utile pour vous.

Mais si je vous parle de Seth Godin aujourd’hui, c’est pour illustrer la force d’un réseau social développé comme probablement aucun autre ainsi que la créativité avec laquelle on peut l’utiliser. En effet, Godin a publié la semaine dernière un article sur son blog dans lequel il annonçait la publication d’un nouveau livre et la possibilité pour un nombre limité de lecteurs de se procurer un « review ». En échange de quoi il a demandé aux visiteurs de faire un don pour Acumen Fund, un organisme qu’il supporte activement. Le résultat de cette initiative est impressionant : plus de 100 000$ dollars de dons en moins de 48 heures! Ça démontre qu’il faut parfois « sortir de la boîte » pour trouver une façon d’attirer l’attention des donateurs potentiels. Ce qui est génial ici, c’est que Godin a réussit à créer un engouement autour de son nouveau livre en offrant du contenu exclusif à ses fidèles lecteur et que ça rapporte des revenus pour une bonne cause, du gagnat-gagnat dans sa plus belle expression.

Je me demande si des blogueurs francophones très lus pourraient en faire autant, même à échelle limitée?

Read Full Post »

Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :