Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Inspiration’

Le petit clip qui suit dure 3 minutes. Et dans ces 3 minutes, Taylor Mali répond à la question « What teachers make? » (Combien font les professeurs?) qui lui est posée par un avocat ridiculisant le choix de devenir enseignant. La passion avec laquelle Mali rétorque est sublime. Il nous explique que lui, en tant que professeur, il fait une différence à tous les jours, à chaque instant qu’il passe avec les élèves. Et qu’il en est fier.

Voir ce clip m’a fait penser au jeune enseignant qui distribuait un dépliant au métro Longueuil il y a quelques jours en sensibilisant les travailleurs qui passaient au fait que le gouvernement met en ce moment l’éducation de nos enfants en danger. Je ne suis pas assez familier avec ce dossier pour prendre position. Mais je me souviens qu’en entendant le plaidoyer de cet enseignement, je m’étais dit « Wow, on dirait vraiment que ce gars-là veut faire une différence! ». Il s’agissait probablement d’un Taylor Mali local. Et c’est clair que des Taylor Mali, il y en a des milliers qui nous entourent, dans plusieurs professions.

Ce sont des gens qui font un travail difficile dans lequel ils peuvent faire une différence des dizaines de fois pas jour. Ça ne doit pas être facile comme responsabilité à assumer … mais ça doit également représenter une motivation que beaucoup trop de gens n’ont pas…

Bravo à tous les Taylor Mali!

Publicités

Read Full Post »

Emmanuel Jal est connu pour sa musique dans laquelle est décrite son expérience traumatisante d’enfant forcé à faire la guerre au soudan.Il fut sauvé par Emma McCune, une travailleuse humanitaire, qui lui a permis d’obtenir une éducation et fuir la guerre.

Dans la conférence ci-dessous donnée à Ted, il nous livre un message d’inspiration et de sensibilisation qu’il continue de propager en mémoire des enfants qui sont morts à ses côtés il y a plusieurs années, à ceux qui sont encore morts hier, aujourd’hui et qui vont mourir demain. Il le fait aussi pour les parents qui pleurent ces enfants. Tous ces enfants et parents n’ont pas d’outils de communication, c’est pourquoi Emmanuel Jal parlent en leur nom.

C’est un bel exemple d’indignation qui inspire l’action. Jal mène un combat tellement juste qu’il ne peut que gagner. Mais bien entendu, en réalité, les solutions pour sauver les enfants soldats sont si difficiles à implanter qu’il lui serait facile d’abandonner. Je ne crois pas que Jal va abandonner…

Et tant qu’il y aura des Emma McCune qui seront prêtes à quitter leur confort occidental pour aller risquer leur vie pour en sauver d’autres, il est permis d’espérer.

Read Full Post »

Un copain m’a dit d’aller sur Youtube voir Gary Vaynerchuk . Ce nom ne me disait rien. Ni d’ailleurs l’exploit qui l’a rendu célèbre  qui consiste à avoir pris en main une toute petite entreprise familiale oeuvrant dans le domaine du vin et en avoit fait une entreprise nationale, et ce grâce à son utilisation des médias sociaux at à son attitude.  Comme je respecte bien le copain en question, je me suis dit qu’une petite conférence de Ted TV sur youtube ne pouvait pas me faire de tort … et je me suis donné comme objectif de trouver dans le discours de Gary Vaynerchuk des applications à la philanthropie ainsi qu’à l’idée de faire une différence.

Cet exercie ne m’a pas déçu. Je vous le recommande. Ce gars-là, à travers sa personalité bruyante, a quelque chose à offrir à tout le monde qui cherche à utiliser les médias sociaus pour une bonne cause. Mais faites attention à vos petites oreilles sensibles. Ce bonhomme n’y va pas par quatre chemins. Voic les points que je retiens :

  • La patience et la passion sont la clé du succès : sans ces deux éléments il devient très difficile d’accomplir ses rêves;
  • Le travail demeure essentiel, le succès ne vient pas facilement;
  • Il ne faut pas craindre de faire des erreurs;
  • Si vous produisez du matériel de qualité, continuellement, l’attention des médias sociaux sera attirée par votre contenu;
  • Il faut utiliser tous les outils des médias sociaux, pas seulement quelques-uns (hum…je vais devoir m’y mettre)
  • Il faut trouver des niches dans lesquelles on peut se distinguer plutôt que tenter de faire la même chose que tout le monde sans vraiment pouvoir tirer son épingle du jeu.

Read Full Post »

Voici une autre excellente conférence de Ted. Celle-ci est donnée par Jeff Skoll, le président d’eBay qui mène une oeuvre philanthropique en finançant Participant Media. La mission de Participant Media est de faire une différence socialement en produisant des films qui présentent une histoire en mesure de changer notre façon de voir le monde. La liste des films produits par Participant Media est impressionnante :

  • Syriana;
  • Darfur Now;
  • An Inconvenient Truth;
  • Charlie wilson’s War;
  • North Country;
  • et plusieurs autres.

En conclusion, je trouve intéressant de mentionner que Jeff Skoll est né à Montréal. Il s’est retrouvé en Californie en 1993 et c’est là qu’il est devenu le président (et seul employé) d’eBay en 1996. Il s’est retrouvé à la bonne place, au bon moment. Et il est maintenant extrêmement riche. Mais à travers son parcours, Skoll semble toujours avoir eu une conscience sociale, comme le démontrent son initiative de mettre en place une fondation pour eBay et la création de sa propre fondation à laquelle il a donné environ 1 milliard de dollars en valeur en actions d’eBay.

À travers cette fondation, Jeff Skoll investit dans de nombreux projets sociaux qui s’attaquent à une multitude de problématiques sociales.

Read Full Post »

Kiran Bir Sethi a donné une présentation très inspirante dans le cadre des conférences Ted. Dans le vidéo ci-dessous, elle nous explique comment la prise en charge de projets sociaux est un phénomène contagieux, spécialement avec les enfants. Elle démontre avec quelques exemples concrets la nécessité d’enseigner aux enfants qu’ils peuvent prendre connaissance des réalités sociales à changer, et entreprendre les démarches nécessaires pour forcer le changement.

En apprenant dès l’enfance qu’il est possible de faire une différence socialement, l’ampleur des changement est sans limite. Surtout qu’à son avis, la croyance que nous pouvons faire une différence est contagieuse, ceux qui y croient peuvent « infecter » les autres. Et dans une époque de vaccination planétaire quasi paranoiaque, voilà enfin une forme d’infection invitante!

Read Full Post »

Certains sont motivés à s’engager socialement par l’exemple des autres. Ils voient quelqu’un qui tente de faire une différence et ils décident d’en faire autant eux-mêmes. Mais le contraire est également vrai. Plusieurs gens ne font rien simplement parce qu’ils sont convaincus que d’autres vont s’impliquer et faire avancer les choses. Leur contribution n’est pas nécessaire. Ils se déresponsabilisent.

De quel type êtes-vous? Vous ne bougez pas tant que vous n’en voyez pas d’autres se démener? Ou vous allez faire des pieds et des mains parce que vous sentez que sans votre contribution rien ne se fera, ou pas assez? Personnellement, je suis un peu des deux. Je suis inspiré par le travail et les initiatives de personnes à grande conscience sociale. Et je suis également motivé par la conviction que trop peu de gens s’impliquent…

Si vous êtes du second type, vous n’avez qu’à vous convaincre que :

  • Personne ne va donner pour la recherche sur le cancer, les maladies cardiaques, etc…
  • Personne ne va aider les personnes âgées qui vivent dans l’isolement et la précarité;
  • Personne ne va supporter les OSBL qui aident les enfants maltraités;
  • Personne ne va combattre la faim;
  • Personne ne va s’indigner contre la violence familiale;
  • Personne ne va venir en aide aux aveugles;
  • Personne ne va se préoccuper des itinérants;
  • Personne ne va penser aux victimes de droits humains;
  • Personne ne va faire de bénévolat dans les hôpitaux.

Voilà une façon pessismiste de voir les choses, je l’avoue. Mais si c’est ce dont vous avez besoin pour décider de vous impliquer… Car, qui d’autre que vous peut faire une différence?

Read Full Post »


Vous arrive-t-il de travailler intensément et d’avoir l’impression de tourner en rond ou la conviction profonde que ce que vous faites ne change pas grand chose à la réalité de la société dans laquelle vous vivez? Ça arrivait de plus en plus à John Wood en 2000. Il travaillait chez Microsoft comme directeur marketing, submergé de courriels et courant de meeting en meeting sans que cela ne fasse beaucoup de sens. Il a alors eu le besoin de voir des montagnes et il est parti au Népal. C’est durant ce voyage que sa vie a changée … ou qu’il a décidé de la changer et son histoire est très inspirante.

Alors que John Wood visitait une école il s’est retrouvé dans une bibliothèque complètement vide. Le responsable de l’école lui a expliqué qu’il n’y avait pas d’argent pour acheter des livres et il lui a dit « Sait-on jamais, peut-être que vous reviendrez un jour avec des livres pour remplir la bibliothèque? » John Wood est retourné à son travail chez Microsoft, mais un an plus il a repris l’avion pour le Népal avec 1000 livres qu’il a été livré au responsable de l’école qu’il avait visité.

C’est ainsi qu’est né Room to Read, un organisme à but non lucratif qui aide à la création de bibliothèques dans ‘écoles des pays en voie de développement. De sa création, cet OSBL a aidé plus de 800 écoles, créé plus de 7000 bibliotèques et distribué plus de 6 000 000 de livres. John Wood a écrit un livre sur son histoire inspirante : Leaving Microsoft to Change the World. Les vidéos insérés plus bas décrivent également son parcours. Plusieurs d’entre nous pensent par fois à faire une plus grande différence, John Wood est passé de l’idée à la réalité…


Read Full Post »

Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :