Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Campagnes de financement’ Category

En philanthropie quand on se fait offrir une campagne de publicité pro bono, on se montre toujours très reconnaissants étant donné que ce genre de projet représente presque une activité de communication qu’on ne pourrait pas se permettre financièrement. En partant de ce principe, on se dit que tout résultat généré par la campagne sera acceptable vu que ça se compare à ne pas faire de campagne du tout…

C’est un peu dans cet optique que j’ai accueilli il y a quelques mois la gentille intention de l’agence Cossette de nous aider en créant un défi ludique et unique en lien direct avec qui nous sommes : un organisme ancré dans la joie, la bienveillance et le plaisir du moment présent, même si le contexte de la maladie et de l’hôpital n’est pas le plus joyeux.

Après une visite d’observation pour voir les Drs Clowns au travail, des sessions internes de brainstorm et des rencontres de travail avec l’équipe de la fondation, Cossette nous a proposé de réaliser le Drôle de défi. Résultat ? Une campagne qui a largement dépassé nos rêves les plus fous en termes de répercussions. Nous étions déjà reconnaissants avant la le début de la campagne, maintenant nous sommes sous le choc et la surprise du succès obtenu.

 

Une des leçons retirées de ce projet est qu’il est toujours bénéfique de se laisser analyser par un oeil externe. À force de travailler sur la communication de sa mission, un organisme caritatif peut tomber dans le raffinement de ses messages et oublier ce qui est simple à partager et qui capte l’attention. Cossette a très bien réussi à le faire pour nous, on les remercie grandement. De plus, Telus a eu la générosité de participer à la campagne en offrant un don de 1$ du partage, ce qui assurait dès le départ un succès financier.

Les impacts du Drôle de défi Dr Clown sont autant tangibles qu’intangibles, en ce sens que plusieurs dons ont été faits suite à l’expérience du défi, mais nous savons que l’accroissement de notre notoriété engendré par la campagne va générer des impacts sur le moyen terme aussi. Voici quelques faits saillants de la campagne :

  • La page Web du Drôle de défi a été visité près de 100 000 fois en moins de 2 mois.
  • Près de 1 000 personnes ont fait un don en ligne ou texto, plusieurs laissant des commentaires touchants : https://fondationdrclown.ca/campagnes-de-financement/drole-de-defi-91 Et la réaction sur Facebook a permis d’activer des « fans » qui ont souvent partagé des commentaires personnels renforçant notre argumentaire

  • Grâce à la participation d’une agence comme Cossette, le placement média obtenu est énorme, avec articles Presse+ et autres qui permettent de développer davantage l’argumentaire.

  • L’exécution optimale de la stratégie des médias sociaux, avec un budget de publicité important, a été clé dans la réussite de la campagne.

  • Des centaines de milliers de personnes ont vu les vidéos de la campagne sur Youtube et Facebook. Ils sont pour la très grande majorité passés de « Je ne connais pas la Fondation Dr Clown » à « C’est bien ce qu’ils font ». Maintenant c’est à nous de familiariser ces gens avec d’autres aspects de notre impact social.

 

Le Drôle de Défi Dr Clown est maintenant une campagne à faire évoluer. Les retombées financières et de renforcement de notre marque sont encore en développement, mais nous savons déjà que tous les gens recrutés et maintenant plus engagés à la cause vont devoir être mobilisés réellement. Du bon travail relationnel nous attend dans les prochains mois. Mais aussi, on peut envisager que refaire vivre cette campagne annuellement en présentant d’autres facettes de notre mission.

Quand une campagne de publicité pro bono génère de bons résultats financiers et branding en plus d’offrir un actif de communication à long terme, on peut franchement parler d’une belle exécution utile à l’organisme…

Read Full Post »

5etapesdunecampagnereussie

Une campagne signature en philanthropie offre de belles retombées qui ne sont pas seulement financières. Mais comme les organismes caritatifs ont peu de place pour l’erreur, une bonne planification est un « must ».

La majorité des dirigeants d’OBNL ont une bonne expérience en communications et en développement financier, mais ça n’empêche pas de valider l’approche avec un guide des bonnes pratiques. Surtout quand celui-ci est disponible gratuitement!

Le document est disponible ici : http://www.suitedonna.com/les-5-etapes-d-une-campagne-signature-reussie. Vous pourrez y trouver des conseils pertinents ainsi qu’une belle étude de cas portant sur la campagne signature réalisée avec Moisson Montréal cet été.

Bonne lecture et surtout, bonne inspiration!

Read Full Post »

bourse ensemble aidons plus

Connaissez-vous cette bourse annuelle offerte aux OBNL québécois? Vous avez la possibilités de gagner une bourse intéressante pour la création d’une campagne signature ou l’utilisation pour une période d’un an d’une plateforme de levée de fonds en ligne pour un an. Ça vaut la peine d’y jet un coup d’oeil et de proposer un projet qui sera analysé par un comité en novembre projet. L’information est disponible ici : http://www.suitedonna.com/bourse.

Voici la description de la bourse : « Une fondation ou un organisme québécois sera sélectionné par un jury afin d’obtenir la Bourse Ensemble aidons plus ainsi que le don de 5 000 $. Le jury sélectionnera le récipiendaire de la bourse selon la meilleure idée de campagne de financement qui lui sera transmise. Faites-nous part de votre concept original et dites-nous pourquoi votre idée se démarque. »

Bonne chance aux participants!

 

 

Read Full Post »

Depuis quelques semaines que je collabore au développement de la Suite interactive donna, j’ai eu la chance de discuter avec des responsables du financement d’OBNL qui comptent sur un réseau impressionnant de bénévoles pour réaliser leur mission sociale. Au fil de ces discussions, je détecte une belle opportunité de levée de fonds auprès des bénévoles … et un certain malaise à en demander encore plus à des gens qui donnent déjà beaucoup. Est-ce que le « filet » des bénévoles peut servir à « attraper » des donateurs?

Je comprends qu’il est délicat de briser une solide relation d’engagement avec une demande additionnelle faite à de précieux de contributeurs souvent très fidèles. Mais vu que plusieurs stratégies de financement commencent avec le recrutement d’ambassadeurs passionnés, il faut reconnaître que les bénévoles sont les meilleures personnes à ce niveau.

Chaque OBNL décidera de poursuivre ou non cette opportunité, plus particulièrement en développant une campagne peer-to-peer adaptée à ce groupe. Entretemps, voici quelques raisons qui devraient faire en sorte que les bénévoles ont un excellent potentiel de levée de fonds :

  • Il n’est pas necessaire de créer un événement ou un défi pour justifier leur campagne peer-to-peer car leur bénévolat est déjà suffisant pour formuler une demande d’appui. Si un ami m’approche pour me dire que toutes les semaines il consacre trois heures de son temps à une cause, j’ai une raison de faire un don aussi bonne que si cette même personne va grimper une montagne.
  • En plus de ne pas avoir de logistique à gérer, la campagne peer-to-peer peut être permanente. Chaque bénévole fait sa levée de fonds quand il le veut, en contribuant à un objectif annuel pour le groupe.
  • Les bénévoles ont déjà plusieurs histoires et témoignages à raconter. On peut les aider à communiquer ces histoires personnelles, mais la base est là.
  • Personne n’est plus crédible qu’un bénévole non-rémunéré. Il peut décrire ce qui sera fait avec le don dans ses propres activités au sein de l’OBNL.

Des bénévoles qui font de la levée de fonds peuvent aussi être valorisés dans les réseaux sociaux de l’OBNL. Une publication Facebook est une belle façon de les remercier tout en rappelant à toute la communauté que la possibilité existe de faire une campagne de financement de la cause. Si des organismes ont déjà démontré que les bénévoles sont très souvent également donateurs, j’imagine qu’il est possible d’en faire de bons recruteurs de donateurs…

Read Full Post »

Mi-août, les vacances sont terminées, et il paraît qu’on doit déjà planifier la prochaine campagne de financement du temps des fêtes. Très importante pour financer la mission, celle-ci ne doit pas décevoir en termes de résultats. Plusieurs professionnels du financement d’organisme caritatif n’en sont pas à leur première campagne du genre, je présume que les stratégies et tactiques sont bien établies. Malgré tout et pour les nouveaux dans le métier (dont je fais encore partie), ce petit guide gratuit offert par Classy a son utilité.

C’est disponible ici : http://go.classy.org/guide-holiday-fundraising

 

ebook-holidayFundraising

 

 

Read Full Post »

future-of-fundraising-180x234C’est le titre un peu ambitieux d’un ebook disponible gratuitement, que j’ai découvert grâce à ma collègue Julie. Le document existe parce que Blackbaud a demandé à 16 experts du domaine de se prononcer sur la question en abordant un thème spécifique. Donc il faut s’attendre à un peu de publicité des produits de Blackbaud qui est une firme avant-gardiste dans sa manière de guider les OBNL dans leurs efforts de financement provenant du grand public.

Voici comment on décrit le document :

« The Future of Fundraising, the brand-new npEXPERTS eBook, gathers 16 of the sharpest minds in nonprofits to sort through the trends and help us focus on the strategies that will lead us into the next era of philanthropy. From a renewed application of the fundraising fundamentals to frank discussions on the tools you’ll need, the topics they cover in the free eBook span a range of opportunities for positive change.« 

C’est disponible ici. Avez-vous le luxe de ne pas vous le procurer? En 2015, il semble que tous les OBNL ont besoin d’être à l’affût des dernières tendances en philanthropie et d’évaluer comment les nouveaux outils disponibles peuvent servir à mieux financer leur mission.

Bonne lecture!

Read Full Post »

rafaledepetales

Y a des cadeaux qui portent plusieurs messages.

Le club des petits déjeuners propose ces jours-ci de souligner la fête des mères en leur offrant un bouquet de fleurs virtuel auquel chaque participant ajoute un mot personnalisé. Le site de la campagne Rafale de pétales vient d’être mis en ligne et il sera disponible jusqu’à la fête des mères qui arrive bientôt.

C’est original, on pourrait même dire que c’est environnemental, et en plus ça permet de nourrir des enfants qui arrivent à l’école le ventre vide. Quelle maman n’a pas un parti-pris pour les enfants?

Des bouquets variés de 5$, 10$, 15$ et 20$ sont disponibles. Et quand on sait qu’avec 20$ on permet au Club de servir le petit déjeuner à un enfant pour tout un mois, on voit que c’est une belle manière de joindre l’utile à l’agréable!

Le site de Rafale de pétales est simple à utiliser. L’internaute n’a qu’à choisir son bouquet, écrire son mot personnalisé, entrer les données nécessaires pour qu’au moment choisi la maman reçoive sont message de bonne fête. En quelques minutes le tour est joué!

 

Read Full Post »

Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :