Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Philanthropie et personnages publics’ Category

L’engagement social de Joé Juneau au Nunavik n’est pas une nouvelle, on en a parlé pas mal dans les médias il y a plusieurs mois. Mais je n’en savais rien. Et quand un ami m’a dit ce week end que certains joueurs de hockey sont vraiment généreux, comme Joé Juneau, j’ai trouvé l’histoire vraiment intéressante.

Non pas que je pense que les athlètes professionnels ne sont pas charitables. Au contraire, je sais qu’ils font souvent des visites dans les hôpitaux, aident les enfants et donnent beaucoup d’argent. Mais pour une raison que j’ignore, j’imaginais que cet engagement social des athlètes se limitait à la période de leur vie durant laquelle ils sont sous les projecteurs. Et qu’une fois la retraite annoncée, les athlètes se trouvent tous un château quelque part dans le sud pour aller y relaxer paisiblement.

Pas Joé Juneau en tout cas. En effet, ce dernier a fait un voyage au Nunavik en 2006 avec sa conjointe et il a décidé de faire une différence dans la vie de jeunes qui en ont tellement besoin. Juneau a pris conscience d’une situation qui l’a touché droit au cœur, a saisi les enjeux et les causes des problèmes sociaux de la communauté inuit, notamment le décrochage scolaire, contre lequel il combat maintenant avec un programme de hockey.

Je vous laisse écouter cette entrevue dans laquelle Joé nous explique ses motivations et son programme. J’imagine que c’est en considérant le confort et la tranquillité qu,il sacrifient, que son histoire prend toute sa signification. Et je parierais qu’il est plus heureux que plusieurs sportifs retraités qui passent leurs journées à jouer au golf…

Read Full Post »

Je me questionne parfois quant à l’utilisation de l’humour pour sensibiliser la population et encourager un comportement. Si une firme de recherche m’offrait en cadeau une étude de marché pour mesurer l’efficacité de l’humour en philanthropie, je n’hésiterais pas une seconde. Obtient-on autant de résultats en faisant rire ou en faisant peur/pleurer/réfléchir…

Le vidéo de Réal Béland qui vise à sensibiliser les gens à ne pas prendre leur voiture en état de boisson est une bonne occasion de poser la question en considérant les éléments suivants :

  • Les conséquences de la conduite en état d’ébriété sont violentes et désastreuses. Est-ce que l’attention du public est plus saisie par les publicités dans lesquelles nous voyons le danger dans toute son impact dramatique?
  • Le public cible, pas uniquement mais majoritairement, de Nez rouge est jeune. L’idée de faire appel à Réal Béland et de les faire sourire un peu représente sûrement une bonne stratégie de communication qui risque de faciliter le « buzz » et la sensibilisation. Peut-être que les jeunes ne sont pas captivés par les images négatives?
  • Le sujet de l’alcool au volant est-il trop sérieux pour en parler de façon humoristique?
  • Les humoristes au Québec sont très populaires, pourquoi ne pas utiliser cette popularité pour faire parler d’une cause? Et comment le faire autrement qu’avec de l’humour?

Je n’ai pas la réponse ultime quant à l’utilisation de l’humour comme stratégie de sensibilisation. Mais il serait fort intéressant de la connaître car les budgets de communication pour les bonnes causes n’est pas sans limite, loin de là. Si Apple se « plante » avec une campagne publicitaire qui ne rejoint pas autant de gens que voulu, ce n’est pas la fin du monde. Mais en philanthropie, chaque personne additionnelle qui saisit un massage de sensibilisation compte. L’erreur est trop coûteuse…

Ceci étant dit, je lève mon chapeau à Réal Béland qui s’implique activement pour faire une différence! De même qu’à Nez rouge qui sauve des vies.

Read Full Post »

Le message suivant de Fred Pellerin à propos de l’entraide a été fait pour le Comité Entraide Secteurs public et parapublic du Québec qui encourage les campagnes de financement afin de distribuer des dons à Centraide, la Croix rouge et Partenaire santé Québec. Fred Pellerin en est le porte-parole pour la campagne Entraide 2009. Je vous recommande fortement l’histoire imagée qu’il nous raconte si habilement dans ce vidéo.

L’entraide est un sujet qui m’obsède littéralement. Je ne cesse de me demander pourquoi certaines personnes qui en ont les moyens ne sont pas plus portés à entraider les autres. Je me demande aussi pourquoi autant de gens qui ont le goût d’entraider laissent ce désir de donner s’éteindre en eux sans qu’il ne se concrétise en actions concrètes.

Malheureusement, de l’entraide, nous avons tellement besoin que ne pas l’encourager n’est pas une option acceptable. Car en plus de solutionner des problèmes réels et criants, elle donne de l’espoir. L’espoir que la souffrance et le manque de dignité avec lesquels trop de nos voisins doivent composer disparaîtront un jour. Cet espoir est absolument nécessaire…

Je suis heureux de voir notre gouvernement s’impliquer ainsi. J’espère que cela en inspirera plusieurs à voulir faire une différence en posant un geste d’entraide, aussi petit soit-il.

Read Full Post »

Le 10 décembre, ce jeudi, il sera pratiquement impossible de ne pas remarquer les activités de levée de fonds et de collecte de nourriture déployées par la grande guignolée des médias 2009. Tout le monde connaît bien cette activité annuelle de solidarité sociale qui se déroule toujours durant la période des fêtes, et ce simultanément dans plusieurs régions du Québec. Les principaux acteurs oeuvrent dans les médias. Ils sont supportés par des bénévoles et les entreprises de la Banque Laurentienne, du Groupe Jean-Coutu et de Subway. Voici une brève description :

« Le jeudi 10 décembre 2009, journée de La grande guignolée des médias, sera celle de la solidarité. Une centaine de médias ainsi que plusieurs centaines de bénévoles s’uniront et ce, partout dans la province, pour amasser des denrées non périssables et des dons en argent dans le but de venir en aide aux plus démunis. « 

Read Full Post »

Seth godin s’est hissé au rand de guru marketing en travaillant très fort. Oui il est brillant, mais sans sa passion infatigable à mener des réflexions provocantes sur les stratégies marketing il ne serait pas aussi connu. Et sans sa production constante de contenu, sur son blog et dans ses livres, il ne serait pas aussi suivi. Je suis un lecteur régulier de Seth Godin parce que chaque matin je suis assuré de recevoir dans ma boîte de courriel un message qui a de bonnes chances de susciter un questionnement marketing fort valable, et souvent même un questionnement personnel. Donc, si vous n’êtes pas encore abonné, allez faire un tour sur le blog, c’est gratuit et probablement utile pour vous.

Mais si je vous parle de Seth Godin aujourd’hui, c’est pour illustrer la force d’un réseau social développé comme probablement aucun autre ainsi que la créativité avec laquelle on peut l’utiliser. En effet, Godin a publié la semaine dernière un article sur son blog dans lequel il annonçait la publication d’un nouveau livre et la possibilité pour un nombre limité de lecteurs de se procurer un « review ». En échange de quoi il a demandé aux visiteurs de faire un don pour Acumen Fund, un organisme qu’il supporte activement. Le résultat de cette initiative est impressionant : plus de 100 000$ dollars de dons en moins de 48 heures! Ça démontre qu’il faut parfois « sortir de la boîte » pour trouver une façon d’attirer l’attention des donateurs potentiels. Ce qui est génial ici, c’est que Godin a réussit à créer un engouement autour de son nouveau livre en offrant du contenu exclusif à ses fidèles lecteur et que ça rapporte des revenus pour une bonne cause, du gagnat-gagnat dans sa plus belle expression.

Je me demande si des blogueurs francophones très lus pourraient en faire autant, même à échelle limitée?

Read Full Post »

Certaines personnalités publiques inspirent la confiance et peuvent mobiliser les gens d’une façon fort efficace. C’est le cas à mon avis de Sylvie Fréchette dont l’intégrité et la bonté de coeur font l’unanimité. Son support exprimé publiquement pour Oxfam-Québec est définitivement un avantage pour cet OSBL qui ne cessent de se montrer très actif et créatif dans ses activités de levée de fonds.

Voici le contenu du courriel que j’ai reçu ainsi que la publicité de la campagne :

« Bonjour ,

Avec l’arrivée des Fêtes, c’est le temps de la magie, de la fée des glaces et des petites souris. C’est le temps de Casse-Noisette (visionnez la publicité télévisée).

Et cette année, en assistant au spectacle, en plus de vivre l’enchantement des Grands Ballets Canadiens de Montréal, vous participerez aux efforts d’Oxfam-Québec pour aider les familles les plus démunies du monde.

Le 23 décembre à 14 h, je vous invite, avec toute ma famille, à vivre un moment doublement magique.

Procurez-vous vite vos billets à la billetterie de la Place des arts,
en téléphonant au 514-842-2112 ou 1 866 842-2112 ou au www.laplacedesarts.com.

Soyez des nôtres !

Sylvie Fréchette
Ambassadrice d’Oxfam-Québec »



Read Full Post »

J’adore ce concept d’Oxfam qui profite du temps des fêtes pour sensibiliser la population aux dépenses inutiles (et tellement nombreuses) qui se font dans le temps des fêtes alors que l’argent pourrait servir à aider ceux qui en ont vraiment besoin. Bref, à faire une différence. Mais au-delà de la sensibilisation orchestrée par Oxfam, j’aime beaucoup le fait que l’option qui est proposée de faire un don utile est effectivement super intéressante car de nombreuses personnes vont adorer recevoir un signe de générosité au lieu du cadeau habituel qui ne sert à rien.

Je vous copie ici le texte que j’ai reçu d’Oxfam. Utilisez les liens pour vous rendre sur leur site et faire un geste positif. Bravo à Oxfam et à son ambassadeur James Hydman!

« Bonjour ,

Le temps est aux cadeaux qui font une différence !

C’est avec plaisir que j’ai accepté d’être ambassadeur pour la campagne Sans emballage d’Oxfam-Québec.

Sans emballage, est un concept à la fois simple et ludique qui donne une signification exceptionnellement humaine à l’achat d’un cadeau. Nous sommes profondément liés aux pays en développement et pourtant, nous sommes trop peu à prendre le temps de consommer en pensant aux populations les plus démunies du globe. Sans emballage vous permet d’offrir une belle pensée à un être cher tout en prenant un moment pour soutenir des communautés démunies.

Participez en grand nombre et joyeuses fêtes !

Magasinez en ligne et changez le monde !

James Hyndman
Ambassadeur d’Oxfam-Québec »

 

Read Full Post »

Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :