Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Faim’

PurolatorN’est-ce pas que ça fait plaisir de lire un communiqué de presse comme celui que je recopie plus bas? Il est toujours encourageant de voir des entreprises d’envergure faire un effort pour contribuer socialement. Le montant donné n’est pas énorme, me direz-vous? Je vous répondrai que c’est mieux que rien du tout. Et je ne vois personnellement aucune naiveté à se montrer emballer par de telles initiatives. Bien sûr, Purolator fait de la publicité autour de cette activité. ils la présentent d’ailleurs en priorité sur leur site Web. Mais n’oublions pas que l’alternative aurait pu être de simplement donner les 40 000$ à une agence de publicité … et ne rien donner aux organismes qui combattent la faim dans le monde…

 

« Purolator a annoncé qu’elle effectuera  un don de 50 cents à Banques alimentaires Canada pour chaque envoi expédié par un client n’ayant pas de compte entre le 12 novembre et le 31 décembre 2009, jusqu’à un don maximum de 40 000 $.

« Maintenant plus que jamais, aider à recueillir des fonds pour des banques alimentaires locales est extrêmement important, car l’utilisation des banques alimentaires au Canada augmente », a déclaré Brian Meagher, vice-président principal, marketing, ventes et service à la clientèle. « La faim est un problème qui touche des gens partout au pays, et grâce à notre capacité d’atteindre pratiquement toutes les localités au Canada, nous savons que nous pouvons faire une différence. »

Les centres d’expédition de Purolator, les magasins BUREAU EN GROS, ainsi que plus de 550 agents d’expédition autorisés de Purolator participent à la troisième année de cette campagne annuelle.

Jusqu’à présent, la campagne de dons pour les envois expédiés pendant les fêtes de fin d’année de Purolator a permis de recueillir plus de 120 000 $ pour Banques alimentaires Canada. Outre la campagne annuelle, Purolator travaille avec ses employés, ses clients et Banques alimentaires Canada tout au long de l’année pour recueillir des aliments et des fonds pour des banques alimentaires partout au Canada par le biais du programme primé Blitz contre la faim de Purolator. Depuis le lancement du programme en 2003, Purolator a livré plus de trois millions de livres d’aliments à des banques alimentaires au Canada. »

Read Full Post »

Pendant que j’écrivais cet article, environ 500 personnes sont mortes de faim dans le monde et 375 étaient des enfants. À toutes les 3,6 secondes, une personne meurt de faim et dans 75% des cas il s’agit d’un enfant. Comment choisir un qualificatif pour décrire cette réalité? Hallucinant? Révoltant? Innaceptable? Faites votre choix, on pourrait en lister des centaines, tout ça pendant que des centaines d’êtres humains s’éteignent faute de nourriture. En fait, le nombre de personnes sous-alimentées dans le monde frôle le milliard en ce moment. Génial, non?

faim

Ne vous en faites pas, je n’écris pas cet article pour donner mauvaise conscience à qui que ce soit. Vous pouvez toujours préparer votre souper ce soir et vous empifrer comme d’habitude. Moi-même je le ferai. Et de toute façon, la solution n’est pas nécessairement dans un régime collectif orchestré en Occident. Pour vaincre la faim dans le monde, la solution passe par une volonté politique des États les plus riches. Si on veut faire quelque chose, ce serait plutôt en exerçant une pression constante sur nos gouvernements pour qu’ils démontrent leur intention réelle de nourrir la planète.

Et si jamais ces mêmes gouvernements acceptaient de se concerter et de financer une solution réelle, il faudrait ensuite accepter certains sacrifices dans nos budgets étatiques. Seriez-vous prêt à ce que M. Charest vous dise qu’il va transférer 2 milliards à l’ONU au détriment d’un programme quelconque, ce qui affecterait un de vos concitoyens … ou vous-même? Hum…il faudrait y réfléchir. Admettons que la réponse est oui, il faudrait ensuite voir à ce que les solutions apportées soient efficaces, gérées par des gens qui ont une vision et une rigueur solides. Les défis ne manquent pas.

faim2

On dirait que la faim est un problème si loin de nous (et pas toujours, car des enfants dans nos villes ne mangent pas assez) et si complexe que nous baissons les bras. Encore mieux, nous « adoptons » parfois un enfant, un village. C’est un beau geste que j’encourage, mais admettons que ça va en prendre plus pour remédier. Malheureusement, il s’agit d’une réalité qui dépasse pratiquement l’entendement. Les causes sont trop variées : climat, guerres, mauvaise gestion des ressources, éducations, éconimie, etc…

Je termine sur une citation de J.F. Kennedy et deux vidéos sur le problème de la faim dans le monde. Kennedy avait bien compris que les avancements technologiques mis entre les mains des hommes pouvaient être bien ou mal utilisés. L’histoire ne cesse de nous démontrer qu’au lieu d’utiliser la science et la technologie pour nourrir, guérir et éduquer, on s’en sert surtout pour détruire et divertir…

« We have the power to make this the best generation of mankind in the history of the world or to make it the last.

 

Je vous invite à visiter ma page de projet de dons pour découvrir comment vous pouvez m’aider à financer des OSBL sans avoir à donner de l’argent.

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :